Question posée aux anciens clients :

¿Que t’a permis cet accompagnement en coaching?

Réponses

Comme Directeur Général d’une PMI, décider le changement pour son entreprise n’est t’il pas finalement le décider aussi pour moi ? Quand actionnariat, fonction de direction et fonctions opérationnelles se mêlent, il n’est pas toujours simple de distinguer quel driver me stimule dans la décision et me fait lever le matin… Dans un marché en pleine vitesse, pour conserver la singularité gagnante de l’entreprise, est arrivé le moment implacable de cette situation multi-rôles où je me suis interrogé sur qu’elle part de moi est la plus vitale pour notre business model, et quelle est ma zone de confort. Gageant que cette « part » corresponde encore à un besoin de l’entreprise… et que j’y sois compétent. C’est ici qu’il est décisif de ne pas se tromper. Je pense que personne n’a assez de recul sur lui-même pour faire cela seul, ou alors le problème initial n’en était pas un.
Claude est intervenu dans un tempo parfait, avec une écoute hors norme et une profondeur qui m’a fait comprendre ce que coaching professionnel et bienveillance signifiaient. Cet accompagnement m’a permis de me recentrer suite à une réorganisation. J’exerce désormais ma compétence de marketing et création avec décontraction, j’aime ce que je fais et je suis plus exigeant. L’entreprise s’est renforcée dans son business model et dans sa singularité « océan bleu » .
L.Q., Directeur Marketing & Création. Secteur packaging de luxe
Je dois avouer que quand j’ai commencé le coaching j’étais un peu sceptique par rapport à mon besoin de faire un coaching. Je pensais être assez bon pour résoudre tout seul mes problèmes et limitations. J’avais vraiment tort! Seulement le fait d’avoir quelqu’un d’haut niveau qui comprend mes problèmes et qui peut m’aider à prendre recul, avec qui parler ouvertement, est un avantage. Nos conversations m’ont permis de me rendre compte quels étaient mes problèmes réels et quelles étaient les priorités à « attaquer » afin d’améliorer au quotidien et mieux affronter les problèmes.
Tout d’abord je voulais me concentrer sur mes capacités de leadership. Mais je me suis rapidement rendu compte qu’il fallait affronter des problèmes de communication interne avec mon patron. Nous avons parlé de comment résoudre ces problèmes, s’il était de ma faute ou pas et comment aborder une situation stressante. Toutes nos conversations m’ont beaucoup aidé. Bien sûr, tout n’est pas résolu, mais je crois que maintenant je suis plus capable de mieux affronter ces problèmes. Je suis plus fort dans ma posture ou, au moins, je peux vivre plus facilement avec ces situations.
G.I., Directeur géneral et CTO. Secteur Chimie.
J’ai regagné confiance en moi et cela m’a permis de prendre plus de recul, d’être plus rapide dans les décisions. Je communique de façon plus positive de ce fait les échanges avec mes collègues sont plus fluides et fort de construction. Ces points m’ont permis d’avoir un peu plus de confort pour gérer mon quotidien.
L.D.T., Responsable comercial. Secteur flaconnage parfums.
En tant que DAF en mission dans une entreprise industrielle, j’étais en difficulté pour établir une relation de confiance avec le dirigeant dont le comportement introverti me déstabilisait. Le coaching de Claude m’a permis de visualiser ce qui m’appartient et ce qui appartient à l’autre autrement dit, de dépasser mes comportements limitants.
J’ai appris à déceler le moment où j’entre en stress, à l’exprimer et à le gérer. J’ai travaillé mon empathie c’est à dire ma capacité à accueillir l’autre dans l’état dans lequel il est. J’accepte dorénavant mon émotivité et en tire mieux parti. Avec le travail que nous avons fait ensemble, j’ai pu terminer ma mission par le haut. A l’avenir, je n’aborderai pas une nouvelle mission de la même façon.
Q.M., Direction administrative et financière. Secteur Industrie Agro-alimentaire
Après une année douloureuse de relation managériale destructrice avec mon ex directeur, j’étais épuisé, en totale perte de confiance. Mon PDG m’a proposé un coaching. La première rencontre avec Claude Bouyer m’a tout de suite permis de construire une relation de confiance. Il m’a permis de comprendre et d’analyser les causes de cet échec, de me déculpabiliser et ainsi de retrouver une confiance en moi.
Claude m’a appris à voir les choses d’une façon différente, il m’a permis de changer mon approche et ma compréhension des évènements, des situations, des relations humaines. En comprenant davantage ces processus, j’ai changé de comportement, mon niveau de stress a baissé et je retrouve le plaisir de vivre et de créer des relations positives avec mon entourage professionnel. Au-delà des résultats de ce coaching (Compréhension des évènements passés, déculpabilisation, mise en œuvre dans la durée de changement comportemental, analyse des résultats de ce changement), je retiens aussi les méthodes utilisées lors de nos réunions de travail. Claude n’apporte jamais la réponse à mes doutes et à mes interrogations, il m’oblige à les analyser, à les comprendre, à en explorer toutes les facettes en prenant du recul.
B.T., Supply Chain Manager. Secteur emballage.
Le coaching m’a permis de développer des capacités managériales en ajoutant à des outils conventionnels des méthodes personnelles très efficaces d’analyse et d’action pour conduire mon entreprise. Les résultats tant sur le plan du confort que de la performance de l’équipe sont enthousiasmants. Il me permet aujourd’hui d’investiguer de nouveaux champs de développement et d’épanouissement personnel. Je compte bien poursuivre … en renouvelant un deuxième coaching si nécessaire.
D.C., Dirigeant société RH.
L’accompagnement m’a permis tout d’abord de poser le problème. Ensuite l’analyser et surtout de pouvoir me positionner par rapport au problème que j’avais. Effectivement, je n’étais plus dans ma zone de confort. Ensuite, nous avons pu voir ensemble les différentes solutions possibles. La décision finale m’appartenait, et cette décision, je ne l’ai jamais regretté depuis.
Bien au contraire, elle m’a permis d’avancer positivement dans ma fonction de gérante d’entreprise. Aujourd’hui, cette expérience m’amène à être vigilante dans la relation avec mes collaborateurs, d’être attentive à leurs besoins, et aussi d’être sereine dans mes choix, et mes comportements. J’ai vraiment gagné en efficacité, et en sérénité. Si c’était à refaire, je le referais sans hésitation.
F.E., Dirigeante de PME. Secteur équipements automobile.
Pour ma part le coaching effectué m’a permis de travailler sur deux points clefs :
· Comment mieux “manager” son patron ? Que peut-on accepter ? Quels sont les relations que l’on doit développer afin que le travail se fasse de façon harmonieuse ? Comment clarifier la relation ? Que peut-on apporter à son patron ? Que peut-on en attendre ?
En répondant au fil des entretiens à ces questions, je me suis recentré sur l’essentiel, j’ai pu mieux comprendre mon environnement et la nature des relations qui me liait à mon patron. Je me suis “ économisé en énergie” afin de me concentrer sur l’essentiel. Lors de conflits, j’ai été plus sûr de mes décisions et j’ai pu les gérer de façon ‘adulte’ et responsable.
· Comment mieux travailler avec ses collaborateurs directs ?
Une meilleure compréhension des relations m’a permis de prendre du recul, d’être plus à l’écoute.
Ayant eu à piloter une équipe multiculturelle, j’ai pu mieux appréhender les attentes des uns et des autres et ainsi mieux faire fonctionner les synergies au sein de l’équipe.
D.S., Vice Président Europe. Secteur Agro-alimentaire.
Le fonctionnement quotidien de la direction d’une entreprise familiale n’est pas aisé. Surtout lorsque les caractères des frères dirigeants sont assez différents. Au bout de 12 ans de travail ensemble, je me suis rendu compte que nos oppositions croissantes épuisaient notre équipe comme nous mêmes, que nous perdions de notre efficacité professionnelle, tout en mettant jour après jour en péril notre relation filiale. Le travail avec Claude Bouyer nous a permis de construire une nouvelle base de compréhension et de dialogue entre mon frère et moi, à usage professionnel mais aussi familial.
Ce faisant, cela m’a permis de distinguer ce qui, dans nos comportements agressifs, procédait du professionnel ou du familial. Cet éclairage progressif me permet maintenant de choisir le bon moment pour faire les choses avec mon frère tout en adoptant une attitude qui soit adapté aux circonstances. C’est une option comportementale qui génère de la bienveillance, à l’origine de la reconnaissance des talents de chacun en lieu et place des défauts et à la base de la construction d’une légitimité mutuelle qui n’avait pas eu l’occasion d’être avant. Emergence de la confiance et du travail d’équipe, avec la puissance que cela dégage. Sur un plan plus général, le travail fait avec Claude m’a permis d’entrer dans une sorte de “troisième dimension” managériale : une fois constaté le gaspillage de potentiel chez beaucoup de nos collaborateurs, ma nouvelle démarche a consisté à construire pour et avec eux ce qui pourrait s’améliorer.
Au fond, le processus engagé est celui de la reconnaissance du potentiel que beaucoup d’entre nous sommes prêts à dépenser, dès lors que les conditions favorables à son éclosion sont réunies : c’est le rôle passionnant du manager que de construire cet environnement qui redonne, j’en suis convaincu, son sens Humain à la vie tant décriée dans l’entreprise.
C.Q., PDG d’une PMI familiale.